© 2020  par le groupe Tyrosse en commun

Chiffrage : un budget maitrisé

En résumé

 

Le développement durable, la baisse des dotations de l’État et le manque de visibilité financière à long terme nous imposent d’être raisonnables et efficaces sur les investissements nécessaires pour la ville.

Il y a six ans, la Cour des comptes avait   sévèrement noté les finances communales. Six ans plus tard, la situation, bien qu’améliorée, demeure très fragile : les capacités d’autofinancement sont faibles et la dette demeure élevée. C’est pourquoi globalement nos investissements ne devront pas excéder 3,5 millions d’euros.

 

Plus en détails

Nous avons analysé le budget communal afin et mis en regard nos projets et le budget de la Ville, afin d'en étudier la faisabilité financière. Certains projets ne peuvent pas faire dans l'immédiat l'objet d'un chiffrage précis en raison de leur complexité (choix du terrain, par exemple, pour la médiathèque), de l'étude programmatique à effectuer préalablement, et des choix restant à faire collaboration avec les citoyens.

Des financements croisés (Communauté de communes, Département, Région, État, Europe) pourront par ailleurs intervenir pour chaque projet.

Pour pouvoir aborder le financement de la commune et financer de manière réaliste nos projets, nous avons étudié les finances actuelles.

 

Dans les 6 ans à venir nous avons calculé qu'1 700 000 € d'emprunts seront soldés sur le mandat.

 

Nos capacités d'emprunt seront les suivantes :

2021 : 59 607 €

2022 : 294 763 €

2024 : 759 115 €

2025 : 239 433 €

2026 : 233 333 €

Au total sur le mandat la commune récupérera 1583 251 € de capacité d'emprunt.

Cette capacité de financement est augmenté par les subventions extérieures qui avoisineront les 25 % au minimum. soit un total qui avoisinerait les 2 millions d'euros (1 979 000 pour être plus précis);

En maintenant notre capacité d'autofinancement actuelle (130 000 € en 2019), nous dégageons sur le mandat 780 000 € supplémentaire.

La capacité de financement de la ville de Tyrosse avoisine donc les 2 780 000 € avec des taux d'imposition au niveau actuel qui tienne compte des dépenses de fonctionnement. Dans l'état actuel des éléments que nous connaissons nos investissements ne devront pas dépasser 3.5 millions d'euros.

 

Pour maintenir ces objectifs financiers, nos projets devront être maintenus dans cette fourchette de dépense. Tous projets sérieux ne pourra pas se soustraire à cette analyse. Il n'est pas possible à ce jour d'anticiper les subventions complémentaires intercommunales départementales, régionales ou autre.

 

Toutes équipes municipales proposant des projets allant au delà de ces dépenses devront soit augmenter les impôts, soit diminuer les dépenses de fonctionnement ( charge de personnel, diminutions des services publics) soit obtenir des subventions supérieures.